NOUVEAU SIECLE - JOURNAL, 1999-2002 (LITTERATURE)

個数:
  • ポイントキャンペーン

NOUVEAU SIECLE - JOURNAL, 1999-2002 (LITTERATURE)

  • ウェブストア価格 ¥4,215(本体¥3,832)
  • DU ROCHER(2003/03発売)
  • 外貨定価 EUR 20.76
  • ウェブストア限定 全点ポイント5倍キャンペーン(6/24~6/28)
  • ポイント 190pt
  • 海外の書籍取次会社を通じて出版社等からお取り寄せいたします。
    通常4~8週間ほどで発送の見込みですが、商品によってはさらに時間がかかることもございます。
    重要ご説明事項
    1. 納期遅延や、ご入手不能となる場合がございます。
    2. 複数冊ご注文の場合、分割発送となる場合がございます。
    3. 美品のご指定は承りかねます。
  • 【重要:入荷遅延について】
    ウクライナ情勢悪化・新型コロナウィルス感染拡大により、洋書・洋古書の入荷が不安定になっています。詳しくはこちらをご確認ください。
    海外からのお取り寄せの場合、弊社サイト内で表示している標準的な納期よりもお届けまでに日数がかかる見込みでございます。
    申し訳ございませんが、あらかじめご了承くださいますようお願い申し上げます。
  • ◆画像の表紙や帯等は実物とは異なる場合があります。
  • 製本 Paperback:紙装版/ペーパーバック版
  • 商品コード 9782268043951

基本説明

1999-2002. Quatre années de plus à une somme de journaux déjà parus (Le Temps d'un regard, Le Guetteur de rives, Le Désordre et la Vie, Le Journal d'un voyeur, L'Or et le Rien), dans lesquels Jacques Chancel s'applique à consigner l'essentiel des jours. Rien à voir, dirait cet amoureux de la musique, avec les mélodiques Quatre Saisons de Vivaldi, que cette cacophonie d'un monde occupé à franchir le passage pourtant exceptionnel d'un millénaire finissant à un autre commençant. Sur la partition de son Nouveau Siècle, l'auteur inscrit, souvent avec agacement, appréhension ou douleur, le surcroît de bémols, de notes aigres-douces, de disharmonies qui continuent de le polluer. Jusqu'à ce contre-ut assourdissant poussé un mémorable 11 septembre, dont la planète n'a pas fini de résonner... Le meilleur atout de la bêtise méchante des uns, c'est encore l'intelligence généreuse des autres, notait Jules Renard. C'est pourquoi Nouveau Siècle, loin de se limiter à une observation attristée des premiers, témoigne aussi d'une sorte d'anthropophagie de son auteur pour les seconds. Généreux lui-même, Jacques Chancel cherche, repère, loue sans ratiociner celles et ceux - politiques, musiciens, sportifs, écrivains ou simples quidams - qui, envers et contre tout, s'acharnent à recomposer des hymnes à la joie, des hymnes à la vie et à la création. Tourbillon de fervents et d'hommes de bonne volonté dans lequel, comme à son habitude, Jacques Chancel s'oublie, s'efface, se tient en retrait. Ici, en effet, amateurs de révélations trop intimes, de déballages ou d'états d'âme privés s'abstenir. L'homme Chancel, qui l'a souvent déclaré ou écrit au fil de ses journaux, ne " s'intéresse pas ".