24 AVRIL - RECONNAISSANCE PAR LA FRANCE DU GENO CIDE ARMENIEN DE 1915 (DOCUMENTS)

個数:
  • ポイントキャンペーン

24 AVRIL - RECONNAISSANCE PAR LA FRANCE DU GENO CIDE ARMENIEN DE 1915 (DOCUMENTS)

  • ウェブストア価格 ¥3,708(本体¥3,371)
  • CHERCHE MIDI(2003/11発売)
  • 外貨定価 EUR 18.01
  • ウェブストア限定 全点ポイント5倍キャンペーン(6/24~6/28)※店舗受取はキャンペーン対象外※
  • ポイント 165pt
  • 海外の書籍取次会社を通じて出版社等からお取り寄せいたします。
    通常4~8週間ほどで発送の見込みですが、商品によってはさらに時間がかかることもございます。
    重要ご説明事項
    1. 納期遅延や、ご入手不能となる場合がございます。
    2. 複数冊ご注文の場合、分割発送となる場合がございます。
    3. 美品のご指定は承りかねます。
  • 【重要:入荷遅延について】
    ウクライナ情勢悪化・新型コロナウィルス感染拡大により、洋書・洋古書の入荷が不安定になっています。詳しくはこちらをご確認ください。
    海外からのお取り寄せの場合、弊社サイト内で表示している標準的な納期よりもお届けまでに日数がかかる見込みでございます。
    申し訳ございませんが、あらかじめご了承くださいますようお願い申し上げます。
  • ◆画像の表紙や帯等は実物とは異なる場合があります。
  • 製本 Paperback:紙装版/ペーパーバック版
  • 商品コード 9782749102108

基本説明

Le 24 avril 1915, en marge de la Première Guerre mondiale, débute le premier génocide du XXe siècle. Deux tiers de la population arménienne sous administration turque seront exterminés par l'armée ottomane. La Turquie, aujourd'hui encore, nie la réalité de sa responsabilité historique. C'est pourquoi les communautés arméniennes de la diaspora, descendantes des rescapés du génocide, se sont organisées pour obtenir, à travers toute une série d'actions, la reconnaissance internationale du génocide arménien.

L'implication des défenseurs des valeurs républicaines, la création, en 1995, du Comité du 24 avril, le regroupement des organisations arméniennes de France, la publication de nombreux livres sur l'histoire du génocide, le contexte politique français, européen et international, l'attitude négationniste de la Turquie et son " déficit " démocratique ont constitué quelques-unes des étapes et des embûches sur la voie de la reconnaissance par la France du génocide arménien. Le Parlement, après une longue période d'hésitation, du 29 mai 1998 au 18 janvier 2001, a fini par donner à cette reconnaissance force de loi.

Votée par le Parlement et promulguée par Jacques Chirac, président de la République, cette loi a permis à la France d'être la première puissance à légiférer en ce domaine et de rejoindre les instances internationales et les pays qui l'avaient précédée dans la voie de la reconnaissance de ce génocide.

24 Avril fait le récit de ces événements.